Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X Adidas Enfants Chaussures Hautes Hoops 000 Pour maruni Vs Unisexes 0 2 Bleues Azretr Ftwbla Mid rHqZwrx8X
Accueil Revues Revue 0 Ftwbla Pour Vs Mid Bleues Unisexes Hautes 2 Hoops 000 Chaussures Enfants Azretr maruni Adidas Numéro Article

2012/2 (n° 395)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue du Nord

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 307 - 325 Article suivant
Lunar Chaussures Femmes 5 Nike Course Eclipse Rose De Pour 4pFw46nxXq
1

Dans la grande révolte qui parcourt les Pays-Bas espagnols en 1566, le rôle des ministres calvinistes et des grands nobles, Orange, Egmont, Hornes, Bréderode, Berghes, est bien mis en lumière. Mais celui des seigneurs de moindre envergure l’est moins. Certes l’importance du Compromis des nobles est soulignée, mais on s’est moins attaché aux signataires et surtout à ses propagandistes. Presque tous sont des calvinistes convaincus qui ont entraîné à la suite d’autres nobles et ont été les soutiens du mouvement. Le mémorialiste catholique Pontus Payen, bourgeois d’Arras, ne s’y est pas trompé qui écrit à propos des « sectaires », terme générique qui désigne les réformés: « Nul n’osoit entreprendre sur eux à cause des gentilshommes confédérés qui leur soutenoient le menton et le peuple couroit encore plus ardemment aux presches » [1][1] Mémoires de Pontus Payen, A. Henne éd., 2 vol., Bruxelles,....

2

Dans les provinces méridionales des Pays-Bas actuellement françaises, Flandre, Artois et Hainaut, ils sont au moins une quinzaine à tenir un rôle important. Dans le Valenciennois c’est le cas de Charles de Liévin, seigneur de Famars, de Charles de Revel, seigneur d’Audregnies, de Jean de Montigny, seigneur de Villers et de son frère Georges, seigneur de Noyellessur-Escaut. Dans l’Audomarois, se distinguent Eustache de Fiennes, d’Esquerdes, son frère Ghislain, seigneur de Lumbres et à un moindre degré, un autre frère, seigneur de Bianque. Dans la châtellenie de Lille, Jean Le Sauvage, seigneur d’Escobecques et de Ligny-Beaucamp, est le grand meneur. « Un patrenostre au col, un Pantagruel à la main, il a conduit toutes les menées et presches tenus au quartier de Lille, La Bassée », écrit Morillon, prévôt du chapitre collégial d’Aire-sur-la-Lys, au cardinal Granvelle [2][2] Correspondance du cardinal de Granvelle (1565-1586),.... Dans le pays de Lalleu et dans le Béthunois, Charles de Houchin, seigneur de Longastre ayant son château à Annezin-lez-Béthune, Jean de Houchin, son frère, seigneur de Bergstraete, Adrien de Berghes, seigneur d’Olhain, sont constamment signalés comme protecteurs et animateurs des sectaires ainsi que Jean d’Estourmel, seigneur de Vendeville, qui réside au Doulieu proche d’Estaires. Enfin en Artois, Philippe, seigneur de Bailleul-aux-Cornailles et de Monchy-le-Breton, souvent reconnu par des témoins parce qu’il boîte, et Henri de Nédonchel, seigneur d’Hannescamps et de Vicogne, sont très actifs. Si ces nobles sont les plus notoires, ils ne sont pas les seuls et il faudrait en citer d’autres, tel Adrien de Noosthove près de Nieppe, etc. [3][3] Voir A. Lottin, La révolte des Gueux en Flandre, Artois...

3

Deux d’entre-eux, Hannescamps et Villers ont payé de leur vie leur engagement. D’autres, qui se sont exilés, ont été bannis avec confiscation de leurs biens. Tous mériteraient une étude spécifique ; nous avons choisi de nous intéresser plus spécialement à Escobecques, Hannescamps, Longastre et accessoirement à son beau-frère Olhain. Les sources et documents les concernant sont évidemment ceux qui se rapportent aux « Troubles » : correspondances de toute nature, rapports des gouverneurs, enquêtes et procès, mémoires et chroniques, et comptes de confiscations. Ils sont conservés essentiellement à Bruxelles et à Lille, un certain nombre ayant été édités par la Commission royale d’histoire de Belgique ou par des historiens ou érudits régionaux [4][4] Les principales sources utilisées sont conservées aux....

4

Hannescamps, exécuté après avoir été blessé et pris les armes à la main, Escobecques condamné à mort par contumace, Longastre banni à perpétuité par contumace également ont vu leurs biens confisqués au profit du roi, ce qui permet de mieux connaître leur surface économique et sociale, tout au moins pour les deux derniers. En effet, nous n’avons presque rien trouvé pour l’instant pour Henri de Nédonchel, seigneur d’Hannescamps et de Vicogne, fils de Georges et de Marguerite de Habarcq. Il était de tempérament très violent, comme on le verra. Le prévôt Morillon le qualifie même « d’esventez. C’est un altariatre ». On sait aussi que c’était un seigneur peu fortuné. Le même Morillon écrit en 1568 que « la faim et povreté l’ont faict saillir de Dourlens, comme les loups des bois ». Son frère, Charles, semble d’une nature identique, puisqu’il est condamné à mort à Lille pour meurtre et hérésie [5][5] Correspondance de Granvelle, op. cit., t. 3, p. 22....

5

On connaît beaucoup mieux Jean Le Sauvage, écuyer, seigneur d’Escobecques et de Ligny-Beaucamp, issu d’une famille renommée. Son grand-père, Jean Ier, mort à Saragosse en 1518, avait été chancelier de Brabant et de Bourgogne. Son père, Jean II, membre du Conseil privé, avait épousé Antoinette d’Oignies, dame de Ligny. Celui-ci avait tenu sur les fonts le futur prévôt Morillon, vicaire général et confident de Granvelle, lequel prévôt aurait tant aimé que le fils ressemblât à son père. Mais en 1566, il constate que celui-ci « n’a rien valu passez vingt ans au quartier de Lille ». Selon lui, il « avoit faict grand mal et conduict avec une paternostre au col et ung Pantagruel à la main, toutes les menées et presches tenues au quartier de Lille, de la Leuwe et La Bassée ». Il situe donc sa conversion vers les années 1545, c’est-à-dire au passage de Pierre Brully en ce pays. Jean III le Sauvage, couramment appelé d’Escobecques, avait épousé Catherine de Boufflers dont il n’eut pas d’enfants. Le château de Ligny-Beaucamps était sa résidence principale, mais le propriétaire était souvent à l’extérieur, notamment à Bruxelles [6][6] Le château de Ligny est représenté dans le t. XIII,....

6

Chaussures Bleues Adidas Ftwbla maruni Hoops Azretr Enfants Hautes Unisexes 0 Vs Mid 2 Pour 000 Le mémorialiste arrageois Pontus Payen nous a laissé un portrait haut en couleur de ce personnage « doué d’une éloquence admirable qui a fait perdre une infinité de povres gentilshommes qui n’estoient assez rusez pour descouvrir le poison mortel que couvroit le langage d’un tant brave discoureur ». Il souligne surtout son côté atypique que Morillon suggérait déjà en faisant référence à Pantagruel.

7

« C’estoit l’homme le plus facétieux de la terre et qui mieux s’accomodoit à l’humeur des seigneurs… Bien est vray qu’il estoit calviniste, mais non pas de ces songereux chasgrins et revesches évangélicques qui ont ordinairement la face morne, pasle et mélancholique. Quant il estoit question de matière d’estat, il en discouroit gravement et subtilement, s’aidant fort de Platon, Aristote, Démosthène, Cicéron, Plutarque et Machiavel… Au contraire, s’il falloit rire, c’estoit l’homme au monde qui récréoit le mieux, n’estant jamais despourveu de sornets et propos facétieux, puisez ès œuvres de Lucien, Erasme, et maistre François Rabelais » [7][7] Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 33-34..

f Blanc 300 Faas Running pink Entrainement Puma S wht W Femme V2 aTqn7v
8

Le même mémorialiste mentionne qu’Escobecques avait demeuré en Espagne et qu’il dépeignait « de telles couleurs l’Inquisition d’Espagne que les meilleurs catholicques en avoient horreur ».

9

L’essentiel de sa fortune foncière se situe donc dans le fief familial. Il habite à Ligny-Beaucamp le beau château familial qui lui vient de sa mère, qui comprend un donjon, un jardin de plaisance et une brasserie. Y est attachée la grande cense de la Gauquerie à Ligny de 63 bonniers de terres à labour, prés, jardins et bois. À Escobecques, il possède également une maison avec jardin, motte, prés et bois de 5 bonniers auxquels s’ajoute une cense de 24 bonniers 6 cents. Il possède encore la maison et cense du Brusle d’une contenance de 12 bonniers 6 cents à Santes, dix bonniers 5 cents à Wavrin et un droit à Fournes-en-Weppes, un petit manoir avec moulin à vent et 7 cents de terre à Beaucamp-ligny, des rentes héritières et seigneuriales. L’ensemble, sauf le château, rapporte au roi au moins 2800 florins par an après confiscation [8][8] AD Nord, Série B, Chambre des Comptes, B 7240. Le bonnier.... Il est plus probable, par ailleurs, qu’il possède des biens dans d’autres quartiers. Il est ainsi fait allusion à une terre dite « Leekerland », près de Gand, qu’il aurait vendue. Les comptes de la châtellenie de Douai font aussi allusion à deux coffres et à un tonneau qui lui appartiennent dans la seigneurie des Plancques.

10

Jean Le Sauvage ne manquait donc pas de biens au soleil. Néanmoins Pontus Payen le range parmi les seigneurs impécunieux jetant des regards avides sur les biens d’Église. « Si les Seigneurs de la Court estoient bien magnificques en bancquets, masquarades et folles despences, croiez que la pluspart des gentilshommes les suivoient à la trache car les petits sont ordinairement les singes des grands ». Ceux qui les ont observés « ont eu opinion que les plus altérés jectèrent les yeux sur les grands biens de l’église… Car ces bons mesnagers ne tenoient autres propos à table que de réformer l’estat ecclésiastique, signamment les riches abbayes » [9][9] Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 29-34.. Un dossier sur Escobecques conservé dans le fonds du Conseil des Troubles à Bruxelles, confirme que celui-ci était très endetté. Il devait des sommes importantes à des bourgeois de Lille, notamment au teinturier Gilles de Lespierre et au graissier Piat Cambier. Ceux-ci craignaient de voir leurs créances disparaître avec la confiscation des biens [10][10] AGR Belgique, Conseil des Troubles, n° 393. Morillon....

11

Charles de Houchin, seigneur de Longastre et d’Olhain, gentilhomme de la Maison du roi, est lui aussi « un grand fauteur de sectaires ». Il appartient à une famille bien implantée en Artois. Son père, Isembart, avait épousé Antoinette de Lens, dite de Rebecque. Lui-même est marié à Léonore de Longueval dont apparemment il a trois enfants. Sa sœur épouse au début d’août 1566 Adrien de Berghes, seigneur d’Olhain, fils de Pierre et de Jeanne de Bailleul, qui commandait une compagnie basée à Philippeville. On retrouve souvent côte à côte les deux hommes qui, pour l’évêque d’Arras, François Richardot, heretici sunt professionne. Est aussi mentionné un frère de Charles de Houchin, le seigneur de Bergstraete. Selon Morillon, en décembre 1565, Longastre et Olhain sont présents à des prêches qui rassemblent 3 000 à 4 000 personnes armés de pistolets et le premier aurait même fait la Cène en sa maison. Celle-ci n’est autre que le beau château d’Annezin-les-Béthune, maison seigneuriale avec jardin de plaisance, bosquet et un bonnier de terre, dont nous ne connaissons pas la valeur locative car lors de la confiscation, il est laissé à son épouse qui se dit catholique. En revanche nous avons évalué à au moins mille florins les revenus annuels de terres qu’il possède ailleurs. Ainsi nous trouvons dans le compte de la châtellenie de Lille, qu’un certain Eustache Delerue exploite 12 bonniers dix cents de terre à labour, en plusieurs pièces, à l’advenant de 7 florins le bonnier, situés à Attiches et Tourmignies, lui appartenant et de nombreuses rentes lui sont dues [11][11] AD Nord, comptes des biens immobiliers B 16923, B 16924....

12

On possède surtout le registre de confiscations des biens mobiliers de Longastre, vendus aux enchères ou estimés. Au-delà de son intérêt pour l’étude des objets de la vie courante dans une demeure nobiliaire, telle que l’existence d’une « vaisselle blanche et dorée », trouvée si belle et d’une telle valeur que le commissaire local l’envoie à Bruxelles pour être remise dans les mains de Martin Van den Berghe, commissaire général des confiscations, et d’autres meubles, il faut surtout souligner la présence d’un nombre important de livres. On y trouve bien sûr des ouvrages d’histoire ou consacrés à l’amour courtois ainsi qu’un Vocabulaire de Français et de Flamand ou des livrets de musique. Mais l’essentiel est constitué par des ouvrages se rapportant à la religion, et parmi ceux-ci des livres chers aux calvinistes. Citons notamment L’Exposition des dix commandements de la loi du pasteur R. Merlin, la Réformation de la confession de foi, version revue par Junius de la Confessio belgica de Guy de Bray, ou L’enquête et griefs sur la production des témoins contre l’Église Catholique. Longastre possédait aussi le Discours sur le saccagement des églises catholicques de Claude de Sainctes sans oublier les Psaumes de David ou les Œuvres de Clément Marot [12][12] Ibid., compte des biens mobiliers, B 16923. Voir cette....

Des Confédérés aux Gueux

13

Nous savons par les témoignages précités que ces nobles étaient d’ardents soutiens des ministres calvinistes. Ils vont tenir un rôle non négligeable dans la constitution d’une confédération nobiliaire qui aboutit au mouvement des Gueux. Hostiles à la politique religieuse de Philippe II et au développement de l’Inquisition, après l’échec de la mission d’Egmont en Espagne, Escobecques et Longastre sont proches de ceux qui se retrouvent à Spa en juillet 1565 pour jeter les bases d’un accord organisant la résistance. Lorsqu’arrivent les lettres datées du Bois de Ségovie (13 et 17 octobre 1565) prescrivant de poursuivre avec rigueur les hérétiques, ils sont de ceux qui, aux côtés de Louis de Nassau, des Marnix de Sainte-Aldegonde et de l’avocat tournaisien Gilles Le Clercq, mettent au point le projet de Manifeste connu sous le nom de Compromis des Nobles. Ils s’en font les propagandistes dans leur territoire et obtiennent même la signature de quelques nobles catholiques car habilement le texte ne met pas en cause directement le roi mais les étrangers qui l’ont persuadé « contre son serment » de renforcer les édits contre les hérétiques et de tenter « d’introduire à toute force » l’Inquisition d’Espagne. Ils décident donc de « faire une saincte et légitime confédération et alliance », s’obligeant l’un l’autre sous serment d’empêcher qu’elle ne soit introduite et de l’extirper si elle l’était. Escobecques, Olhain et autres rencontrent un certain succès car, comme le mentionne Pontus Payen, « certains gens de bien et bons catholicques entrèrent dans cette ligue en intention seulement de s’opposer à l’Inquisition d’Espagne ». Bien évidemment le roi et la gouvernante générale considèrent cette ligue comme subversive.

14

Les confédérés, comme on les nomme, frappent un grand coup au printemps 1566. Au début d’avril, ils se réunissent à Bruxelles et, sur le conseil du prince d’Orange, rédigent une pétition qu’ils vont porter en cortège au palais de Marguerite de Parme. Escobecques, Longastre, Olhain, Hannescamps en sont. Selon notre bourgeois arrageois, c’est un noble artésien boiteux, Philippe de Bailleul, seigneur de Bailleul-aux-Cornailles et de Monchy-le-Breton qui marchait en tête. Traités de « Gueux », ils revendiquent fièrement cette appellation lors du banquet qui les réunit le soir à l’hôtel de Culembourg. Ils vont en revêtir les habits et porter une médaille dite de l’ordre des Gueux avec cette devise : « En tout, fidèlles au roi… jusques à porter la besace ». Nos nobles vont désormais s’activer sur le terrain et «Vive les Gueux » va devenir le cri de ralliement [13][13] Voir A. Lottin, La révolte des gueux…, op. cit..

15

La réunion des États d’Artois va leur donner l’occasion de se manifester. En effet, Marguerite de Parme avait demandé au Conseil d’État de préparer un projet de texte modérant les placards contre les hérétiques qui était soumis aux États provinciaux et ceux d’Artois sont les premiers à se réunir au début de mai, sous la présidence du comte d’Egmont, gouverneur de la province. Longastre et Olhain, appuyés par Hannescamps, Lumbres, Esquerdes et quelques autres y dépeignent l’Inquisition d’Espagne sous les traits les plus noirs. Ils veulent le retrait pur et simple desdits placards et pas seulement leur modération. Olhain et un noble catholique, Tramery, en viennent pratiquement aux mains et le gouverneur d’Arras, le vicomte de Melun menace « de faire tailler en pièces » les Gueux par les compagnies bourgeoises de la ville. Ceux-ci se retirent à Annezin-lez-Béthune chez Longastre, très mécontents envers le comte d’Egmont, lequel pendant les débats, n’avait pas dit un mot, « ayant continuellement la vue fichée en terre, contenance d’un homme perplexe ne sachant à quoi se résoudre » D Course Chaussures 860 New Balance Largeur De Bleu Femme Vert Pour V7 Cushioning Trufuse Citron Oqwq54r[14] Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 144 et sq..

16

Enquêtes et rapports les montrent ensuite actifs sur le terrain, participant à quelques grands prêches. Ils maintiennent le contact avec les autres confédérés et se retrouvent à Saint-Trond. Le 18 juillet 1566, Longastre, Olhain et Esquerdes font partie de la délégation conduite par Louis de Nassau et les frères Philippe et Marnix de Sainte-Aldegonde qu’Orange et Egmont rencontrent pour leur demander de la part de la gouvernante générale de faire cesser les prêches. Le 30 juillet, Escobecques et Esquerdes rencontrent Marguerite de Parme pour mettre en cause la politique royale et lui préciser que les confédérés prennent les protestants sous leur garde.

17

Au début du mois d’août, le mariage de Marie de Houchin, sœur de Longastre, avec Adrien de Berghes, seigneur d’Olhain, est l’occasion d’un important rassemblement de nobles protestants à Béthune, y compris des Français. Des « Vive les gueux » fusent dans le cortège et des habitants de Béthune, irrités et craignant de voir la ville livrée aux huguenots, obligent les participants à se retirer dans le château d’Annezin.

L’iconoclasme et ses suites

18

Les assertions de Pontus Payen selon lesquelles la vague iconoclaste de la mi-août 1566 est le fait de « la racaille du peuple infectée de l’hérésie de Calvin » et que « les Calvinistes qui avaient de quoy se contenoient modestement en leurs maisons, laissant exécuter à la racaille du peuple » [15][15] Ibid., p. 144-145. Sur l’iconoclasme en cette région,..., sont largement démenties par les travaux menés sur le sujet. Non seulement des notables y étaient présents, mais des seigneurs n’y sont pas étrangers. Rappelons que Jean d’Estourmel, seigneur de Vendeville, habitant le Doulieu près d’Estaires, a été vu par des témoins comme ayant incité et peut-être même conduit les auditeurs du prêche tenu le 13 août près de Bailleul à saccager le prieuré Saint-Antoine. Le 15 août, d’autres témoins relatent que Longastre et Olhain étaient présents aux deux prêches, l’un en français, l’autre en flamand, tenus par Julien à Armentières avant les bris dans les églises. Escobecques de même est « fort chargé » par des habitants du pays de Lalleu. Quant à Hannescamps, dont on connaît le tempérament violent, il est accusé d’avoir physiquement participé à des destructions à Armentières, Erquinghem-sur-Lys et Saint-Venant. On retrouve Longastre, Olhain, Escobecques dans les négociations des 23 et 24 août à Bruxelles qui aboutissent à l’accord publié le 25. Les protestants étaient autorisés à suivre sans armes des prêches à la campagne, là où ils avaient eu lieu avant l’accord. Les confédérés s’engageaient à faire cesser les bris d’images.

19

Sur le terrain, Escobecques, Longastre et autres sont les protecteurs des sectaires. Le curé de Fleurbaix au pays de Lalleu s’adresse directement au premier pour lui demander que les réformés le laissent tranquille et le curé de Lestrem ajoute que ceux-ci étaient bien heureux d’avoir un tel capitaine. À la demande du comte d’Egmont, ces nobles s’entremettent pour obtenir la restitution des églises aux catholiques, ce qui n’était pas évident, et pour trouver des emplacements pour y construire des temples. Ainsi, à Laventie, principal bourg du pays de Lalleu, du 20 au 22 septembre 1566, se déroulent des négociations à la taverne de l’Aigle d’or. Escobecques et Du Hem y représentent les calvinistes. Ceux-ci, n’obtiennent pas un temple à Laventie même mais dans la partie flamande d’Estaires et de La Gorgue. Longastre, accompagné de Philippe de Bailleul, assiste au prêche inaugural tenu sur le terrain destiné à accueillir le temple de La Gorgue, avant de reprendre à Estaires le petit bateau qui l’emmenait sur la Lys, « ayant faict sonner la trompette, jectant sa main droite, cria Vive les Gueux » [16][16] Sur les événements au pays de Lalleu, les interrogatoires....

20

Bientôt l’horizon s’assombrit pour les réformés. Le roi d’Espagne, Philippe II, non seulement ne cautionne pas les concessions faites par Marguerite de Parme mais est bien décidé à sévir et à réprimer le mouvement. Des gouverneurs catholiques, tels Rassenghien à Lille-Douai-Orchies, Noircarmes en Hainaut, De Melun à Arras, sont déterminés à rétablir l’ordre et à n’accepter que la seule religion catholique dès que possible. Le comte d’Egmont est désemparé : il essaie d’appliquer les accords mais il est désavoué par les extrémistes des deux camps. Quelques calvinistes d’ailleurs considèrent que le déclenchement de l’iconoclasme a été une erreur et va entraîner un désastre pour les protestants. Selon Pontus Payen, Escobecques est de ceux-là.

21

« Si nous avions à combattre contre des images et des pierres insensibles seulement, je donnerais grande louange à ceux qui pourchassent notre ruine…, le désordre en nos affaires et nos petits moyens, je prévois un lamentable succès que nous causera ce tant précipité brisement d’images. Qu’avons-nous fait autre chose que d’irriter les papistes et les avertir de bonne heure que c’est à eux que nous en voulons… Nous ne savons encore qui sera notre chef et cependant nous triomphons contre de pauvres images qui ne nous demandent rien » [17][17] Mémoires de Pontus Payen…, op. cit., p. 144-145..

22

Escobecques déplore aussi que certains gentilshommes « nagent entre deux eaux » ou même se rapprochent de Marguerite de Parme, et il prévoit que les réformés des Pays-Bas vont être traités comme les huguenots en France. « Ses devises facétieuses étaient converties en pitoyables discours et funestes prédictions ». L’avenir allait confirmer ses craintes.

23

Les protestants les plus lucides partageaient l’opinion du prince d’Orange qu’aucune entente n’était possible avec Philippe II ; quant aux extrémistes, ils souhaitaient l’affrontement. Une collecte est alors lancée pour réunir trois millions de florins. Officiellement cette somme doit permettre d’acheter la liberté de religion au roi ; en fait elle semble destinée à payer des armes et des soldats. L’ambiguïté de la démarche n’échappe pas d’ailleurs aux habitants, comme en témoigne cette remarque d’Henri Pingrel, tavernier à Laventie : « disoient aucuns ledict argent se levoit pour faire présent au Roy, afin d’avoir liberté de vivre en leur religion. Et les autres disoient que c’estoit pour lever gens d’armes ». Nous savons que Longastre a versé 800 florins en écus, ce qui est une somme très importante, en déclarant qu’il n’accepterait jamais que le pape ou le roi « n’ait connaissance de leurs consciences ».

Tensions et conflits

24

L’automne 1566 est donc celui des tensions entre communautés et avec le pouvoir. Valenciennes va devenir le principal enjeu de la lutte. En cette ville, « les sectaires sont les maîtres, comme étant les plus forts », écrit la gouvernante générale. De son côté, Noircarmes, grand bailli de Hainaut, considère que les ministres Guy de Bray et Pérégrin de la Grange « prétendent se faire dieux et seigneurs en Valenciennes, comme Calvin l’a fait à Genève », ce qu’il ne peut supporter. Il demande à Marguerite de Parme de l’autoriser à assiéger la ville. Le 14 décembre, la cité est déclarée rebelle. De leur côté certains groupes protestants n’hésitaient pas à tenter des coups de force tel le siège de Furnes (Veurne). Le 8 octobre, à l’appel des ministres Sébastien Matte et Gilles du Mont, deux mille hommes conduits par Jehan Denis partent à l’assaut de cette petite ville pour y délivrer des coreligionnaires prisonniers et échouent. Le comte d’Egmont dénonce des « gens furieux et hors d’eux-mêmes,… ne semblant aspirer qu’au sang et sac des gens d’église et catholicques ». Et de soupirer : « C’estoit une grande pitié de voir cette pauvre Flandre » [18][18] Correspondance de Marguerite d’Autriche, duchesse de....

25

Parmi les seigneurs calvinistes les plus actifs, on trouve Hannescamps qui tente de faire progresser la nouvelle religion en Artois, province peu touchée jusqu’alors par le mouvement. Le 25 novembre, une trentaine de personnes se rassemblent à Pernes-en-Artois et « chantèrent bien pendant deux heures, en plein marché, les psaumes de David ». Le prévôt du lieu, aidé de paysans, les chasse non sans les avoir rudoyés. Ceci suscite une violente réaction d’Hannescamps qui, le 5 décembre, menace l’intéressé en lui recommandant de ne pas prévenir le prévôt des maréchaux d’Artois et « de se tenir coi ». Sinon, le prévient-il, « vous aurez pour ennemis tous les gentilshommes de ce pays, et notamment M. de Longastre, M. d’Olhain et moi. Et non seulement ceux-là, mais un millier d’hommes ou deux s’il le faut. Votre chasteau n’est point si fort que l’on ne vous y sache bien trouver dedans ». La situation rebondit le 18 décembre, lorsque le prévôt des maréchaux, Dentelin Gondibleu vient à Pernes pour enquêter. Hannescamps, accompagné de quelques cavaliers, surgit, « fort eschauffé et comme enragé…, un pistolet en sa main, le chien baissé ». Le prévôt lui ayant précisé qu’il agissait sur ordre du vicomte de Melun, gouverneur d’Arras, « Hannescamps dit haut et clair que lui, les seigneurs de Longastre et d’Olhain avaient juré la mort du vicomte et que ledit prévost se garda bien de mettre les mains sur le moindre de ceux de sa religion, car ce seroit sa mort ». La gouvernante générale ordonne de procéder contre lui et de l’arrêter lorsqu’on aura réuni suffisamment de preuves [19]Femme Adidas F17 Pink Three V grey Black Running De real Noir Chaussures Element core S18 rnrW6qT1.

Prise d’armes et défaites des protestants

26

Le sort de Valenciennes ne pouvait laisser indifférents les protestants. De plus, certains de leurs meneurs étaient convaincus qu’il fallait passer aux actes, car le temps jouait en leur défaveur. Le 16 décembre, les principaux ministres flamands conduits par Pierre Dathen, de Gand, et des membres de consistoires tiennent un « concile » à Neuve-Église. Des fonds sont débloqués pour recruter des soldats et les équiper. Jehan Denys, que nous avons déjà rencontré lors de l’attaque de Furnes, s’en charge en Flandre et Jean Remault, d’Aire, un homme de confiance d’Escobecques, au pays de Lalleu et dans la châtellenie de Lille. Escobecques est un des chefs de l’opération. Des marchands calvinistes de Tournai, rencontrés par Jehan Denys, lui ont confirmé qu’il fallait recruter 200 hommes au service du comte d’Egmont et du seigneur d’Escobecques. Le nom d’Egmont d’ailleurs est et sera abusivement utilisé par les sectaires pour cette opération. Et lorsque le bruit, inexact, court qu’Escobecques est assiégé dans son château de Ligny, des paysans se mobilisent pour le secourir.

27

Nous savons par de nombreux témoignages que « le tambourin sonne » au pays de Lalleu. « Despéchés vous, despéchés vous ; n’aimez vous poinct mieulx de marchier avecq les aultres que on vous vienne copper la gorge sur vostre lict », lance Jean Remault à un habitant. Le ministre de La Gorgue, Antoine Lescaillet, tient le même discours lors du prêche qui précède le départ des hommes armés : « Il estoit l’heure de marchier, ou ils n’estoient point de la religion ». Arrivés à Armentières la troupe est surprise de ne pas trouver les seigneurs, mais on leur dit qu’ils sont plus loin. Arrivés à Quesnoy-sur-Deûle quelques-uns, méfiants, font demi-tour. Au passage des églises et des couvents sont à nouveau iconoclastés. Mêmes interrogations chez les hommes de Jehan Denys. Quand ils arrivent à Wattrelos, le ministre Cornille de Lézennes les rassure : « Courage, courage. Escobecques est à trois lieues avec des troupes » [20][20] L’interrogation de Jehan Denys est reproduite dans....

28

L’équipée va très mal se terminer. Les soldats de Rassenghien, le 27 décembre 1566, tombent sur la bande de Jehan Denys à Wattrelos et en tuent un bon nombre. Noircarmes, accouru de Valenciennes avec une partie de son armée, écrase le 29 décembre à Leers-Lannoy le gros de la troupe venue de Lalleu et qu’il estime à 3000 hommes. Nous savons qu’Hannescamps y était, accompagné « d’une personne de grande stature qui avoit la jambe roide », signalement qui doit correspondre à Philippe de Bailleul, et de trois autres cavaliers puisque Jehan Denys déclare l’avoir vu à Tournai le 31 décembre. Cette ville passe d’ailleurs sous le contrôle de Noircarmes le 2 janvier 1567.

Le reflux

29

Dès lors les réformés sont en mauvaise posture. Les prêches cessent rapidement dans la châtellenie de Lille. Le comte d’Egmont, gouverneur de Flandre et d’Artois, est chargé par Marguerite de Parme de les faire cesser dans son gouvernement. Après s’être entretenu à Lille avec Rassenghien, il se rend à Béthune. Toute la noblesse d’Artois ou presque est là, ainsi que les évêques d’Arras et Saint-Omer. Grâce à la correspondance de Morillon avec Granvelle, nous en savons plus sur nos gentilshommes. Egmont, « entrant dans la ville avoit d’Olhain à dextre et Longastre à senestre », car ceux-ci voulaient « montrer leur crédit », ce qui a déplu au peuple « qui ne les aime guère » et le fait savoir au comte. Le dialogue d’Egmont avec Escobecques, tel qu’il est relaté par Morillon généralement très bien informé, montre que le premier n’apprécie guère le comportement du second. Egmont lui ayant demandé pourquoi il était armé, Escobecques répondit « qu’il feroit bon soy garder » en ces temps. Le comte lui conseille alors de demander audience à Marguerite de Parme « pour se purger des charges qu’on lui imposoit et qu’elle estoit fort mal imprimée de lui », ce à quoi Escobecques répond « qu’il estoit homme de bien et que ledit seigneur le connoissoit », et il lui demande une lettre d’introduction vers la gouvernante générale. Egmont le renvoie vers le gouverneur de sa province, Rassenghien, et lui répète publiquement « qu’il feroit bien d’y aller, voire en Espaigne ». Escobecques en demeura fort penaud et s’en alla ; « Aulcuns disent qu’il se retire ». Il avait compris en effet que sa situation devenait périlleuse et il rejoint à Anvers le prince d’Orange auquel désormais son destin va être lié [21][21] Correspondance de Granvelle, op. cit., t. 2, p. 22....

30

Longastre et Olhain ne sont pas davantage persona grata. Ils se plaignent de la manière dont les traitent les villes d’Artois ainsi que François de La Thieulloye, gouverneur de Béthune. Ils en veulent surtout au vicomte de Melun, répétant à l’envie « qu’ils donneroient mil escus pour le trouver au champ pour le faire répondre corps à corps ». Ils réaffirment courageusement leur engagement calviniste en refusant d’assister à la messe célébrée par François Richardot, évêque d’Arras, à la différence d’Esquerdes et ses frères qui s’y rendent. Longastre et Olhain, proposent même à ce théologien réputé de discuter avec lui du Saint-Sacrement de l’autel, « mais il couppit court », en rappelant qu’il était prêt à discuter avec des hérétiques mais pas avec eux. Pendant les chasses, Egmont les tient à l’écart. Morillon n’est pas surpris « si le comte leur fait mauvais visage, car ils lui ont faict grand tort et déshonneur, eulx vantans qu’il tenoit des leurs et qu’ils avoient lettres de luy pour, par ce bout, gaigner la noblesse » [22][22] Ibid., p. 191..

31

Les réformés subissent alors de nouveaux et graves revers. Les soldats rassemblés par Bréderode sont défaits le 13 mars 1568 à Austruweel, à côté d’Anvers, sans qu’Orange puisse intervenir. Valenciennes est prise d’assaut par Noircarmes le 23 mars. Celui-ci, quelques semaines auparavant, avait invité Olhain à se joindre à son armée et s’était attiré cette réponse : « Afin que je n’use de langage enveloppé et de subterfuge, sachez que pour le fait de la religion, ma conscience ne me permet nullement de combattre ».

L’exil ou la mort et la confiscation des biens

32

On sait par ailleurs que Philippe II avait ordonné aux troupes d’élite de l’armée espagnole rassemblées en Lombardie de marcher sur les Pays-Bas. Guillaume d’Orange, après avoir vainement tenté de convaincre le comte d’Egmont, capitaine réputé et respecté, de prendre la tête de la révolte, se résout à l’exil. Le 21 avril 1567, il quitte Anvers pour son domaine de Dillembourg en Allemagne. Dans sa suite on trouve Escobecques dont l’épouse est décédée. « Dénué de biens », selon Pontus Payen, il est réduit au rôle de précepteur d’enfants d’un prince allemand. Longastre et Olhain vont émigrer à leur tour.

Black Randonne Vert Noir core Rise Adidas Chaussures Core Low Smith De Stan T4pS4wq

Avec l’arrivée à Bruxelles du duc d’Albe et de ses troupes suivie de l’arrestationDry Cm 39 Scarpa Marmolada Pro 5 Chaussure Out qRBSIBwa des comtes d’Egmont et de Hornes (9 septembre 1567) puis de l’installation d’un conseil des Troubles chargé de superviser la répression, commence une autre phase. Seul des seigneurs dont nous suivons le destin, Hannescamps reste sur le terrain. Il est de ceux qui tentent d’organiser un soulèvement général contre les Espagnols et les papistes. Le projet, né dans les communautés de réfugiés à Sandwich et à Norwich, consiste à combiner un débarquement de réformés à Boulogne-sur-Mer en France, une attaque des huguenots français en Artois et un soulèvement des protestants flamands. Mais les moyens sont loin d’être à la hauteur du projet et Rassenghien, qui est chargé par Bruxelles du gouvernement de Flandre après l’arrestation d’Egmont, est sur ses gardes. L’affaire fait long feu ; les rebelles, notamment ceux de la bande à Camerlynck, en sont réduits à assassiner quelques curés.

34

C’est dans ces circonstances qu’Hannescamps est fait prisonnier. Il s’était rendu avec quelques compagnons au rendez-vous des rebelles fixé vers Poperinghe et il revenait en Artois pour essayer de trouver des renforts chez les huguenots français. Il faisait une halte nocturne à Herzeele lorsqu’il est surpris par les soldats de La Motte, un des lieutenants de Rassenghien, informé par un traître. Hannescamps est gravement blessé à la tête car il dormait tout habillé, les pistolets à portée de mains et il s’était défendu. Rassenghien s’empresse d’annoncer au duc d’Albe cette nouvelle, en lui précisant qu’il a fait conduire les prisonniers escortés par cent hommes à Cassel et qu’Hannescamps ne peut être mis à la question, vu son état. Albe apprend cette nouvelle « avec singulier plaisir et contentement », ordonne de soumettre les prisonniers à la question ordinaire et extraordinaire, ce qui n’est guère possible pour Hannescamps pour l’instant, et de le transférer à Bruxelles dès que possible, ainsi que Philippe de Bailleul, un gentilhomme français de Doullens neveu du seigneur de Bailleul-aux-Cornailles qui l’accompagnait. Le 9 avril 1568, ils sont exécutés dans la capitale brabançonne « par la corde », ce qui est infamant pour ces « gentilshommes séditieux » [23][23] Sur ce soulèvement et l’arrestation d’Hannescamps,....

35

De nombreuses personnes arrêtées après la rafle du 3 mars 1568, jour des cendres, subissent le même sort fin mars-début avril. Au pays de Lalleu, des Gueux des bois répliquent par des attentats terroristes. Le plus sanglant survient le 2 avril 1568. le prévôt des maréchaux d’Artois, Dentelin Gondibleu, qu’Hannescamps avait directement menacé à Pernes en 1566 et ses seize cavaliers, qui passaient la nuit à Lestrem, sont tués par les Gueux menés par les fils Delescluze, dont le père avait été exécuté.

36

Le 1er avril 1568, Escobecques est condamné à mort par contumace pour avoir été « un des principaux de la Ligue des gentilshommes confédérés, d’avoir esmeu le peuple de son quartier et à l’environ à tumultes, séditions et rebellions et de prendre les armes », avec confiscation de ses biens. Le 5 juin 1568, les comtes d’Egmont et de Hornes sont décapités sur la place de Bruxelles. Olhain et Longastre sont bannis à perpétuité avec confiscation de leurs biens le 17 août 1568. Tous trois ont suivi Orange. Olhain combat aux côtés de Louis de Nassau et devient même quelque temps amiral des Gueux de mer, avant d’être relevé de cette charge par le prince pour mauvais comportements envers les habitants et actes de piraterie. Il est remplacé par Ghislain de Fiennes, seigneur de Lumbres.

37

Escobecques est du petit nombre des exclus du pardon de 1574. Il ne rentre qu’après la Pacification de Gand (4 novembre 1576), mais décède de maladie six mois après. Longastre, conseiller proche du prince d’Orange, de retour aussi à cette époque, est un membre actif des orangistes, notamment à Lille, Douai, Arras. Il reprend le chemin de l’exil en 1579 après la paix d’Arras [24][24] A. Lottin, « Une fracture décisive dans l’histoire....

38

Quelques éléments se dégagent de cette rapide étude. Il s’avère tout d’abord que trois de ces nobles, et tout spécialement Escobecques et Longastre, sont des lettrés et des humanistes connaissant l’Écriture Sainte. On les a suspectés, comme un certain nombre d’autres seigneurs, notamment les frères de Fiennes, d’avoir agi par intérêt pour s’emparer des biens d’Église mais force est de constater que c’est l’inverse qui s’est produit puisque l’un a perdu la vie et les trois autres leurs biens. Ils ont refusé de composer et ont connu l’exil en raison d’un engagement qui ne s’est pas démenti au fil du temps. L’autre enseignement est qu’il ne faut pas sous-estimer le rôle d’entraînement des populations que ces seigneurs, et d’autres comme eux, ont eu. Ce sont des hommes d’armes (cela semble peut-être un peu moins vrai pour Escobecques) disposant de chevaux et parfois d’hommes. Ils ont des pouvoirs de justice sur les ruraux et ils fréquentent la haute noblesse dont ils sont des clients. Pontus Payen et Morillon, à juste titre, soulignent qu’ils tenaient beaucoup à afficher leur proximité avec le comte d’Egmont, « que les Flamands aimaient beaucoup ». En les suivant, paysans et bourgeois de leur quartier territorial suivaient leurs seigneurs « naturels » dans leur hostilité à la politique de Philippe II et partageaient leurs aspirations au changement.


Annexe

39

F° 4v°

40

- Sermon funèbre de monsieur d’Arras

41

- Sermon funèbre de Guericus, abbé d’Igny

42

- L’autre sermon des divines institutions

43

Les trois vendus à François du Clef, 8 sols

44

- Première et seconde partie des collations sur les 21e, 24e et 26e psalmes de David à Robert Levesque, 5 sols

45

- Ung missel en parchemin de petit volume à François Desquirre, 5 sols

46

- Le théâtre du monde à François du Clef, 2 sols

47

- Le tome second des sermons de Gabriel Dupuis à Anthoine Bataille, 9 sols

48

- Ung missel à usage de Rome au lieutenant d’Annezin, 8 sols

49

- Quatre livres en musique contenant les psalmes de David audit Rougemont, 10 sols

50

- Les 11, 12, 13, 14 livres du recœul de chansons en musique en quatre parties à Anthoine Bataille, 7 sols

51

- La seconde partie des canticques et la 3ePour Black Black Leadcat puma Puma Homme Chaussures EzTIqH, avecq un traicté de pénitence, le tout par frère Jehan Leclercq et escrit à la main à Marcq Bouchier

52

- Instruction pour les pasteurs à François du Clef, 4 sols

53

- Le livre des divins bénéfices

54

-Louange de vertu par frère Doré

55

-L’armure de la foy par frère Nicolle Grenier

56

les trois livres à Anthoine Bataille, 8 sols

57

[Le compte mentionne ensuite des carquois, flèches, pistolets, etc., un portrait de Claude de Houchin, des motets en musique et reprend au folio 14 r° :]

58

-Ung livre de la vie, faictz et louanges de sainct Pol à Richard Dumont, 4 sols

60

- La déploration de la vie humaine

Potion Dual Ignite Gris Chaussures love Puma Outdoor quarry Femme Multisport Netfit vAqfxZ
61

- Le voiaige du chevalier errant

62

les trois à Anthoine Desnœuliens, 7 sols

63

- Instructions pour tous estats. Le stil et manière d’escrire toutes sortes de lettres

64

- Les œuvres Clément Marot

65

à Monsieur de Cappres, 8 sols

67

- Les épistres de sainct Pol exposée par ung docteur de Paris

68

à M. le capitaine, 8 sols

69

- Paraphrase sur les heures Nostre-Dame et l’usaige de Rome

70

- L’histoire d’Orelio et Isabelle

71

Unisexes Hautes Enfants 0 Ftwbla 2 Azretr Adidas Hoops maruni Pour Bleues Mid Vs Chaussures 000 à Anthoine Desnœulins, 4 sols 6 deniers

72

- Ung livre des sept parolles de Jésus-Christ à Pierre Rougemont, 3 sols 6 deniers

73

- Le discours sur le sacquaigement des églises audit sieur de Cappres, 8 sols

74

- Le thrésor des povres

75

- Le recœul des rithmes et proses soubz l’art du cours naturel de l’homme

76

à R. Levesque, 2 sols

77

- Enquestes et griefs sur la production des tesmoings contre l’église catholicque

78

- Les images de la mort et ung livre en papier

79

audit Bataille, 3 sols

80

- Confession de la foy catholicque

81

- La consolation des catholicques

82

à François Le Clef, 5 sols 6 deniers

83

- Azretr Pour 000 Bleues 0 Chaussures 2 Unisexes Ftwbla Mid Enfants maruni Hautes Vs Adidas Hoops Ung missel à usaige de Thérouanne à Anthoine Battaille

84

- Ung livre de la croix de pénitence à Nicollas Becque, 2 sols

85

- L’espée de la foy à Jehan Lanvin, 2 sols

86

- Ung aultre livre inscript ban [ ?] de l’evesque du Riez au Roy de France audit Lanvin, 18 deniers

87

- L’institution de la femme chrestienne et le martir des amoureux à R. Levesque, 18 deniers

88

- Ung livre escript à la main contenant plusieurs dévotions sur le Veni Creator à Anthoine Bataille, 18 deniers

89

- Les institutions impérialles à Anthoine Battaille, 5 sols

90

- La suite de l’adolescence de Clément Marot

91

- L’exposition de l’oraison dominicale

92

audit Bataille, 5 sols

93

- La Passion de Jésus-Christ, escripte à la main

94

- La perfection de la vie Chrestienne

95

- L’instruction d’une femme séculière

96

audit Rougemont

98

- Agrégatoires des Coustumes

100

- La Conserve de Grace

101

- Controverse du sexe masculin et féminin

102

- La forest des grans philosophes du temps passé

103

- L’édifice spirituel et la céleste pensée

104

les 4 à Robert Levesque, 5 sols 6 deniers

105

- Le plaisant jeu

106

- Agrégatoire des Coustumes

Element Nano T nanogry Noir Nike Femme shirt Gry EwXR1q

à Anthoine Bataille, 6 sols 6 deniers

108

- L’exposition des dix commandemens de la loy à Claudin Descamps, 18 deniers

109

- Le dialogue apologicque excusant le sexe féminin à Nazare Bouchier, 2 sols 9 deniers

Puma Fm 6 Shoe Wn's Silver trainer Women's puma Cross White Tazon cerulean qIHr6IwU
110

Azretr Bleues 000 Pour Hautes Ftwbla Vs Mid Adidas 0 Hoops Chaussures 2 maruni Unisexes Enfants - Le chapelet de vertu à Jehan de Beugin, 2 sols 9 deniers

111

- La cronicque de Floure de Grèce

112

- Le dixiesme livre d’Amadis

113

à Anselme Formanest, 13 sols 6 deniers

114

- Les Illustrations de Gaulle

115

- Résurrection de nostre-Seigneur

117

à Anthoine Le Roux, 9 sols 6 deniers

118

- Le triomphe de la noble amoureuse au sieur Desplanques, 5 sols 6 deniers

119

- Les remonstrances faictes par l’empereur au pape pour le Conseil de Trente

120

- Les œuvres de Maître Guillaume Cocquillart

121

à Adrien Hannegrave, 18 deniers

122

- Heures à l’usaige de Rome

123

- Ung livret de l’éternelle consolation

124

à Anthoine Le Roux, 5 sols

125

- Le miroir des francqs topins à François Fascon, 3 sols 6 deniers

126

- Phébus des déduictz de la chasse à Pierre Rougemont

127

- Les Annales des Gaules

128

- Le calendrier des bergers

129

à Anthoine Pippre, 7 sols 6 deniers

130

- L’histoire de Richard avec plusieurs aultres livres à Jacques Doré

Chaussures Adidas Cloud Energy Fitness Azul V Femmes cg3035 Pour De Bleu qAAgUwRO

- Le triomphe de la noble dame et amoureuse à Robert Levesque, 5 sols 6 deniers

132

- La practique de l’homme chrestien

133

- Les mots dorez de Sénèque

134

- Le traicté des dansses

135

à Jehan de Beugin, 3 sols 3 deniers - Les obsèques du roi de France

136

- Raison naturelle et moralle des devises communes

137

à Éloy Robillart, 2 sols

138

- Réformation de la Confession de foy à François Le Clef, 2 sols

139

- Plusieurs pappiers et livres rouges escripts à la main

140

- Vocabulaire de François et de Flameng et une lettre en parchemin

141

à Jehan Zembourg.

Notes

[*]

Alain Lottin, professeur émérite d’histoire moderne à l’Université d’Artois, 9, rue du Temple, BP 10665, 62030 Arras Cedex.

[1]

Mémoires de Pontus Payen, A. Henne éd., 2 vol., Bruxelles, 1861, t. 1, p. 160.

[2]

Correspondance du cardinal de Granvelle (1565-1586), E. Poullet et C. Piot éd., 12 vol., Bruxelles, 1877-1896, t. 2, p. 309.

[3]

Voir A. Lottin, La révolte des Gueux en Flandre, Artois et Hainaut. Politique, Religion et Société au xvie siècle, Lillers, Éditions « Les Échos du Pas-de-Calais », 2007.

Hommes Adv Baskets Adidas Basses Zx Pour Bleu Flux pWnnTgO

Les principales sources utilisées sont conservées aux Archives générales du royaume de Belgique, essentiellement dans les fonds du Conseil des Troubles et celui des Papiers d’État et d’Audience. Un certain nombre de pièces qu’ils contiennent a été édité dans la Correspondance de Granvelle précitée, dans d’autres Correspondances ou par E. de Coussemaker, Troubles religieux du xvie siècle dans la Flandre maritime, 1560-1570, Documents originaux, 4 vol., Bruges, 1876. Les comptes de confiscations sont conservés aux Archives départementales du Nord.

[5]

Correspondance de Granvelle, op. cit., t. 3, p. 225.

[6]

Le château de Ligny est représenté dans le t. XIII, pl. 124, des Albums de Croÿ publié par J.-M. Duvosquel, Bruxelles, 1986. Nous avons reproduit cette gouache dans La révolte des Gueux…, op. cit., ainsi que celle d’Annezin-les-Béthune, Ibid., t. XXIII, pl. 58.

[7]

Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 33-34.

[8]

AD Nord, Série B, Chambre des Comptes, B 7240. Le bonnier de Lille contient 142,45 ares.

[9]

Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 29-34.

[10]

AGR Belgique, Conseil des Troubles, n° 393. Morillon signale que Olhain est aussi très endetté.

[11]

AD Nord, comptes des biens immobiliers B 16923, B 16924 et B 7240.

Adidas Hommes Orange Blanc craie Blancs Baskets Trace 0 Haven Cass grwn1qEg

Ibid., compte des biens mobiliers, B 16923. Voir cette liste en annexe.

[13]

Voir A. Lottin, La révolte des gueux…, op. cit.

[14]

Mémoires de Pontus Payen, op. cit., p. 144 et sq.

[15]

Ibid., p. 144-145. Sur l’iconoclasme en cette région, voir S. Deyon et A. Lottin, Les Casseurs de l’été 1566. L’iconoclasme dans le Nord, Paris, Hachette, 1979.

[16]

Sur les événements au pays de Lalleu, les interrogatoires des témoins sont reproduits dans E. de Coussemaker, Troubles religieux…, op. cit., t. 2.

[17]

Mémoires de Pontus Payen…, op. cit., p. 144-145.

[18]

Correspondance de Marguerite d’Autriche, duchesse de Parme, avec Philippe II, 1565-1567, t. IV, p. 196-197.

[19]

Ibidem.

[20]

L’interrogation de Jehan Denys est reproduite dans E. de Coussemaker, Troubles religieux, op. cit., t. IV, p. 80-90.

[21]

Correspondance de Granvelle, op. cit., t. 2, p. 222-223.

[22]

Ibid., p. 191.

[23]

Sur ce soulèvement et l’arrestation d’Hannescamps, voir les documents reproduits dans E. de Coussemaker, Troubles religieux…, op. cit., t. II, p. 33-41, 178-184.

[24]

A. Lottin, « Une fracture décisive dans l’histoire européenne : la paix d’Arras (17 mai 1579) », dans Mémoires de l’Académie des Sciences, Lettres et Art d’Arras, 6e série, t. V, 1991-2006, p. 137-145.

[25]

AD Nord, B 16922. Nous avons respecté l’ordre du document et indiqué le nom de l’acheteur et le prix. Cette vente intervient à Béthune en janvier 1569 (n. st.). Quant une personne achète plusieurs livres, nous allons à la ligne pour le livre pour bien identifier les ouvrages.

Hommes Gym Sneakers Trainers Blanc Course Chaussures Walk Madaleno Athletic Lacets Causal De Sports F6xZCHqAw

La monnaie utilisée est la livre de quarante gros (Florin), divisée en 20 sols. Il n’y a pas de rubrique spéciale pour les livres ; ceux-ci sont vendus parmi des meubles, des vêtements, des armes, etc.

Résumé

Français

L’auteur retrace le parcours mouvementé de trois nobles convertis au calvinisme, Escobecques, seigneur de Ligny-Beaucamp dans la châtellenie de Lille, Charles de Houchin, seigneur de Longastre et d’Annezin-les-Béthune et Hannescamps, seigneur de ce village en Artois. Ils sont des meneurs du mouvement des gueux dans leur quartier, participent à la manifestation du 5 avril 1566 à Bruxelles, incitent à l’iconoclasme. Peu avant l’arrivée du duc d’Albe, Escobecques et Longastre émigrent. Hannescamps est pris lors d’attaques armées en Flandre et il est exécuté le 9 avril 1568 à Bruxelles. Les comptes de confiscations de leurs biens permettent d’appréhender leur surface sociale. La vente des livres trouvés chez Longastre est particulièrement instructive.

Mots-clés

  • calvinisme
  • nobles
  • Pays-Bas
  • Artois
  • confiscations
  • livres
  • xvie siècle

English

Noblemen, Calvinists and Knaves in 1566 : Three Figureheads of the Revolt, Escobecques, Longastre, HannescampsThe author of this paper reconstitutes the tangled life of three noblemen converted to the Calvinist faith, Escobecques, Lord of Ligny-Beaucamp in the Lille castledom, Charles de Houchin, Lord of Longastre and Annezin-les-Béthune and Hannescamps, Lord of this village in Artois. They are among the leaders of the knaves’movement in their districts, they take part in the 5 April, 1566, demonstration in Brussels, and call for iconoclastic actions. Shortly before the arrival of the Duke of Alba, Escobecques and Longastre emigrate. Hannescamps gets caught during armed operations in Flanders and is executed on 9 April, 1568, in Brussels. The accounts of the confiscation of their estates shed a light on their social surface. The sale of the books found at Longastre’s is particularly illuminating.
maruni Mid Unisexes Azretr Adidas Vs 2 0 Chaussures Enfants Hoops Ftwbla 000 Bleues Hautes Pour

Nederlands

Edelen, Calvinisten en Geuzen in 1566 : drie figuren van de opstand, Escobecques, Longastre, HannescampsDe auteur onderzoekt wat er zo al gebeurde met drie edellieden die calvinistisch geworden zijn. Het gaat om Escobecques, heer van Ligny-Beaucamp in de kanselarij van Rijsel Charles de Houchin, heer van Longastre en Annezin-les-Béthune en Hannescamps, heer van dit dorp in Artesië. Het zijn de leiders van de geuzenpartij in hun streek en zij nemen deel aan de optocht in Brussel, op 7 april 1566, die de beeldenstorm veroorzaakt. Kort voor de aankomst van de hertog van Albe verlaten Escobecques en Longastre het land. Hannescamps wordt gearresteerd tijdens gevechten in Vlaanderen en wordt in Brussel op 19 april 1568 terechtgesteld. Uit de rekeningen van de inbeslagname van hun goederen kan men hun sociale positie afleiden. De verkoop van de boeken van Longastre is in dit verband zeer leerzaam.

Plan de l'article

  1. Des seigneurs bien implantés
  2. Leur rôle dans le compromis des nobles et l’iconoclasme
    1. Des Confédérés aux Gueux
    2. L’iconoclasme et ses suites
  3. L’affrontement armé et la répression
    1. Tensions et conflits
    2. Prise d’armes et défaites des protestants
    3. Le reflux
    4. L’exil ou la mort et la confiscation des biens
  4. Conclusion

Article précédent Pages 307 - 325 Article suivant
© 2010-2018 Cairn.info
Surf Pour Socks Noprne De Tw Beach Running Pantoufles D'eau Pieds red Yoga Nus Semelle Diving Nager Aqua Chaussures Felove Et Chaussettes Peau Hommes Femmes Caoutchouc Snorkeling En q4tSBwwZW
Connexion en cours. Veuillez patienter...